Rechercher

Accoucher sereinement : une histoire de confiance

Difficile de rester zen quand, après 9 mois de marathon, vient le sprint final... Ce moment magique de la rencontre avec son bébé peut apporter son lot de peurs, de croyances, d'incertitudes.

Grâce aux préparations à l'accouchement proposés par les sages-femmes, en libéral ou à l'hôpital, vous aurez tous les conseils nécessaires pour accoucher. Hormis les détails techniques & matériels (préparer sa valise de maternité, savoir reconnaître les signes précurseurs du travail...), il y a un élément essentiel à ne pas oublier : une femme n'a besoin de personne pour accoucher. Elle possède en elle tout le programme nécessaire pour mettre au monde son bébé, mise à part pour les grossesses pathologiques nécessitant un suivi médical particulier. Le jour J, les sensations vont à elles-seules vous guider vers les bonnes positions à adopter, le rythme à suivre. Ce dont une femme en travail a surtout besoin, c'est de soutien. Un premier accouchement peut demander plus d'aide, de guide, d'astuce, d'explications. Pour les multipares, il peut s'agir de vivre son accouchement autrement, peut-être moins médicalisé (sans péridurale par exemple).

Au cabinet d'ostéopathie de Rochefort, je ne vous donnerai aucune recette magique car chaque femme est différente, chaque accouchement l'est également. L'intérêt d'un suivi en ostéopathie pré-accouchement sera axé sur la confiance en son corps, l'écoute & le respect de ses perceptions, la diminution des stimuli douloureux pour pouvoir rester maîtresse de cette grande étape de vie. Quand on comprend ce qu'il se passe à l'intérieur, on est plus à même d'y faire face sereinement, en pleine conscience de l'instant.




8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout